Forum consacré à l'univers de Professeur Layton. Vous pouvez vous renseigner sur les jeux, le film, ou même discuter avec des fans ! Vous pouvez également créer et lire des créations littéraires et graphiques ! Bienvenue sur FPL !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
~ Bienvenue sur FPL, Invité ! ~
~ Nous sommes le Lun 15 Oct 2018 ~
~ Aujourd'hui, le forum a 2615 jours, il contient 1935 sujets, 142 catégories/forums et 138962 messages ! Nous sommes 263 membres et le dernier membre enregistré est http://professeur-layton.forumactif.fr/profile.forum?mode=viewprofile&u=489BigQuatro ! ~

 

 *°* Interstellar *°*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewie Juurya Dove.
*Ushuu Hime* #Bloody Witch#
Partenaire officielle d'Izaya
avatar

Féminin Age : 19
Messages : 7684
Date de naissance : 05/07/1999
Date d'inscription : 09/08/2013
Localisation : Devant le gameboard de Juurya mwahaha °^°
Emploi/loisirs : J'aime embêter les ptits humains en buvant du JDP avec Iza!! Emplois actuels et/ou passés: Chef de file des homonumbers, amante de Clive, idôlatrice d'Izaya, disciple de Livaï et élève de Beato.
Humeur : It's a beautiful day outside ~

MessageSujet: *°* Interstellar *°*   Dim 30 Nov 2014 - 1:03

Bouh! Oui je sais je sors à peine du cinéma (enfin, c'était y a 40 minutes) et je fais déjà la fiche sur le film. Mais il FAUT absolument que je la fasse, avant que je n'oublie tout! Quoi que, ça risque d'être dur, ce film est gravé en moi. Il dure 2h50, alors il peut xD
Avant de lire cette fiche sachez qu'étant très très enthousiaste après l'avoir vu, je risque de ne pas être très objective. Cela dit, quand on présente un film qu'on aime, on a forcément du mal à être objectif...
Y a beaucoup d'affiches qui ont été faite pour ce film, mais je garde mes préférées en introduction>>





Interstellar est un film de science-fiction américaine et britanique (à noter, le terme de science-fiction fait débat, car certains déplorent le manque de fiction et de futurisme, alors que d'autres se réjouissent que le mot "science" ait été mis en valeur, pour ma part je suis plutôt de cet avis), produit, co-écrit et réalisé par Christopher Nolan, le réalisateur d'Inception et la trilogie The Dark Knight. Il est sorti début novembre 2014 et dure (tiens tiens) 169 minutes.

Comme acteurs principaux, on retrouve Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain et Michael Caine.
A noter, le scénario du film n'aurait pas vu le jour sans la participation de Kip Thorne, un physicien théoricien dont la majorité des travaux porte sur l'espace-temps et la gravité, les deux piliers du film. Ou plutôt, disons que sans lui, le scénario aurait été beaucoup moins réaliste et scientifique et je ne serais pas en train de faire une fiche dessus.





Dans un futur proche, la Terre n'est qu'un terrain hostile, balayée par les vents, subissant des tempêtes de poussière, où la plupart des gens ont été obligés de renoncer à leurs rêves afin de devenir cultivateur et assurer de la nourriture aux êtres humains. Joseph Cooper, ancien pilote et ingénieur, vie cette vie-là après un accident dans son avion de chasse, et dirige une ferme de maïs où il vit avec sa famille. Sa fille Murphy pense qu'un fantôme hante sa chambre et tente de communiquer avec elle, et découvre par la suite qu'il sert de la gravité pour lui envoyer des messages codés.

Ceux-ci les conduisent à une installation secrète de la NASA, (censée avoir fermée depuis un bon moment car on a reproché aux gouvernements de gaspiller de l'argent dans la recherche spatiale alors qu'il pourrait servir à nourrir les populations) où Cooper retrouve son ancien professeur, John Brand, qui lui apprend l'existence d'un trou de ver.
Théoriquement, c'est un objet qui relie deux points de l'espace-temps et permet ici d'accéder à une galaxie qu'on ne pourrait normalement atteindre qu'après un voyage intersidéral qui durerait des millénaires; concrètement, c'est un objet encore hypothétique dont l'existence n'a pas été prouvée, et qui représente plutôt une solution mathématique.
Bref, celui-ci est observable depuis 48 ans à proximité de Saturne, et les scientifiques y voient là le signe d'une forme d'intelligence supérieure qui tente de les guider dans une autre galaxie et leur offre une possibilité de sauver l'humanité.

Auparavant, dans le cadre d'une mission appelée Mission Lazare, 12 hommes ont été envoyés sur des mondes susceptibles d'accueillir la vie, mais seulement 3 renvoient un signal signifiant qu'ils possèdent des données favorables. Le professeur Brand a établi deux plans pour sauver l'humanité>>
Plan A: Une évacuation générale des habitants de la Terre, l'objectif privilégie
Plan B: Une colonisation basée sur le développement in vitro d'embryons humains congelés.

Cooper est recruté pour piloter l'Endurance, un vaisseau spatial extrêmement développé, afin de visiter ces trois planètes, de retrouver les personnes y ayant été envoyées, et de transmettre le reste des données à la NASA. Il est tiraillé entre son désir de rester aux côtés de ses enfants et son besoin de partir à l'exploration et de réussir cette mission; c'est cette dernière option qu'il va choisir, entraînant une dispute avec sa fille juste avant son départ, qu'ils ne résoudront jamais. Cooper embarque donc avec Amelia Brand, Doyle, Romilly et un robot intelligent nommé TARS et met le cap sur Miller, une planète océan dangereusement proche d'un trou noir, Gargantua... c'est là qu'interviennent les problèmes liés aux imprévus, à la nature humaine, et à la relativité du temps, qui préserve leurs corps tandis que les années s'écoulent sur Terre, créant le compte à rebours pour l'humanité.





Je passe aux personnages parce que pour un résumé, c'est vachement long. Mais bon, comme on ne peut pas condenser 3 heures aussi magiques en un petit texte de 5 lignes, je développerai plus tard dans mon avis.




Ce monsieur, c'est Joseph Cooper, incroyablement bien joué par Matthew McConaughey, le héros du film, ou plutôt un des héros selon mon point de vue. Autrefois pilote et ingénieur, il s'est reconverti dans l'agriculture du maïs après un accident dans son avion de chasse. Sa femme décédée quelques années plus tard, il légua sa passion pour les engins et la physique à sa fille et apprit à son fils Tom à gérer la ferme. Malgré le déchirement que cela provoque, il accepte le poste de pilote au sein de la mission Lazare et part pour un long voyage à travers l'espace-temps, dont il n'est pas sûr de revenir, malgré la promesse faite à sa fille. Malgré sa curiosité et sa volonté de mener la mission à bien, il n'a d'autre objectif que celui de revenir sur Terre et retrouver sa famille. Je ne tiens pas à spoiler, mais il faut souligner que c'est cet attachement qui lui permettra de se projeter au-delà de sa propre existence et de contribuer à sauver le monde.




La fille de Joseph et héroïne du film, Murphy Cooper, est interprétée par trois actrices: Mackenzie Foy lorsqu'elle est âgée de 10 ans, Jessica Chastain lorsqu'elle est adulte et Ellen Burstyn lorsqu'elle est une vieille dame. C'est au début une enfant vive et intelligente, très attachée à son père, qui lui en voudra énormément de l'avoir "abandonnée" au point de ne pas lui adresser de message via la vaisseau avant la mort de son grand-père, alors qu'à ce moment-là, son père ne peut plus émettre de message pour lui répondre. Elle perd espoir de le revoir un jour, lui reprochant de l'avoir quittée malgré les messages de son "fantôme" lui disant "RESTE". Elle finit par travailler au sein de l'équipe du professeur Brand et prend soin de lui jusqu'à la fin, tentant de résoudre l'équation qui permettra à l'humanité de quitter la planète Terre. Je ne tiens toujours pas à spoiler, mais, euh... disons que sans elle, les hommes seraient tous morts 8D




Cette dame, c'est la fille du professeur, Amelia Brand, jouée par mon actrice fétiche Anne Hathaway. Elle embarque également pour rejoindre le vaisseau-mère Endurance et est passionnée par la découverte de l'identité de ceux qui leur ont ouvert le trou de ver. C'est une femme de tempérament qui se targue d'être d'une franchise de 90%, et qui le prouve bien dans tout le film. Elle est aussi têtue et déterminée, ce qui coûtera plusieurs sacrifices vis-à-vis de la mission: en effet, elle est amoureuse d'un homme ayant été envoyé sur une des planètes à visiter, et veut absolument le rejoindre lorsque l'équipe doit choisir entre deux planètes, clamant toujours être objective par rapport à la fiabilité des données. On la retrouve à la toute fin du film, et elle le conclut bien.




Et voici enfin le professeur John Brand, interprété par Michael Caine. Cet homme est un remarquable physicien travaillant pour la NASA et dirige l'équipe assignée à la mission Lazare. Il a été le professeur de Cooper et lui demande son aide lorsque le temps est venu pour une poignée d'humains de quitter la Terre pour aider le reste des humains à le faire. Selon lui, il ne s'agit plus de sauver ce monde, mais de le quitter. Afin de donner du courage aux membres de son équipes, il leur récite ces vers

N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit.
Mais rage, rage encor lorsque meurt la lumière.


Ils sont tirés du poème Don't go gentle into that good night de Dylan Thomas, dont d'autres vers sont cités durant le film, lui donnant une dimension plus lyrique. Sa plus grande peur est que les gens perdent confiance en lui: en vérité, sous ses aspects de professeur maître d'un projet ambitieux se cachent des dehors plus désespérés, mais je ne vous ai rien dit.



Evidemment, il y a plusieurs autres personnages, mais les noms à l'affiche sont ceux-là, et cette fiche va déjà être bien assez longues. C'est dur de vous décrire le film et les persos sans spoiler, mais j'ai peur que ce que l'on voit en surface n'emballe pas, alors que le film en vaut vraiment la peine.

Par exemple, il y a TARS et CASE, deux robots conçus par les humains, des sortes de gros pavés rectangulaires qui peuvent marcher ou même transporter un humain. Au début j'étais un peu déçue, je trouvais ça trop amateur le coup du robot super-intelligent, mais finalement je les ai pris en affection. Il faut dire qu'on peut leur paramétrer des caractéristiques humaines, comme l'humour, la franchise ou la discrétion, ce qui les rend plus attachant.
Un autre personnage très intéressant, c'est le docteur Mann, envoyé sur une planète gelée. Bon, là je spoile, mais sur tous les évènements qui se passent en 3 heures, c'est un spoil mineur. Mann envoie un signal comme quoi les données de la planète sont positives, mais en réalité, l'air est saturé d’ammoniac, la planète est un monde froid et hostile, et n'a pas de surface: c'est une sorte de gruyère très très miné avec des chaînes de montagne à la place de la partie comestible. Malgré le fait qu'il n'ait pas d'attache sur Terre, aucune famille, comme le sont la plupart des gens envoyés en mission, la nature humaine le rattrape et il fait croire que la planète est habitable pour susciter une mission d'exploration et espère qu'on vienne le sauver. Ce personnage, qu'on aurait à tort tendance à qualifier d'égoïste, est un de mes préférés parce qu'il incarne parfaitement cette peur d'être seul, ce besoin d'être entouré par d'autres humains qui fait de nous des humains.




Voici venu le temps de la critique, ou plutôt mon avis parce que je suis pas assez douée pour faire une critique objective, et je m'excuse d'avoir fait de tels pavés et quelques spoils depuis le début de cette fiche. Mais il faut dire qu'avec tout ce qu'il se passe, avec toutes ces scènes qui relèvent plus de la science que de la fiction, c'est difficile de ne pas s'épancher, surtout lorsqu'on vient de voir le film et qu'on l'a adoré. Je mettrai en balise spoiler le spoil de l'intrigue finale, ce pour quoi on va voir le film, le truc tellement gros que même si t'y avais pensé t'aurais jamais cru qu'ils oseraient, et c'est impossible de pas le dire parce que c'est l'epikness de tout le film.

Déjà, ce qu'on voit en surface: la durée du film. 169 minutes, soit 2h50, c'est long. C'est très long. Et ben vous savez quoi? Ca m'a paru moins long que le dernier Harry Potter ou certains films à la con que je vois parfois pour rigoler un bon coup. L'intrigue est sans cesse relancée, on pourrait peut-être s'ennuyer aux moments où le pilote effectue des commandes techniques, mais c'est tellement bien rattrapé par les séquences d'exploration qu'on oublie.

Si j'ai autant adoré ce film, et s'il a fait un bon carton aussi, je pense, c'est parce qu'il se concentre plus sur l'aspect scientifique du voyage interstellaire que sur la fiction liée à une planète en voie d'extinction et une humanité à préserver. Exit l'action en surdose pour faire secréter de l'adrénaline pour rien, exit les effets spéciaux surexploités qui en mettent plein la vue pour compenser les lacunes de l'histoire, exit la musique futuriste que ce genre de film pourrait inspirer. Bien que certaines critiques qualifie Interstellar de "gloubi-bougla de bazar métaphysique navrant", je vais prendre, une fois n'est pas coutume, la critique de Télérama comme exemple, qui a fait l'objet d'un pour-contre. Le contre a comme argument, hormis celui qui je viens de citer, des acteurs congelés, une bouillie spiritualiste, et un "c'est nul, c'est nul". Pour le spiritualisme, je dis pas, mais l'élément clé du film, ça reste les émotions humaines. Comme l'explique le docteur Mann à Cooper, c'est l'instinct de survie qui pousse les humains à explorer l'univers à la recherche d'une nouvelle planète, comme l'explique Amelia Brand à Cooper, c'est l'amour qui permet de transcender toutes les dimensions, même le temps, et putain, quand tu vois la fin, tu peux pas dire que l'amour c'est juste de la bouillie dans ce film!
Concernant les acteurs, je ne suis pas non plus d'accord. OK, je suis mal placée pour juger, étant moi-même un piètre comédienne et ne m'intéressant presque jamais à la qualité du jeu pourvu que l'intrigue tienne la route, mais là, franchement, quand vous voyez le gars pleurer devant les messages vidéos que leur envoient ses enfants alors qu'ils le croient morts, putain, c'est impossible de pas chialer. IMPOSSIBLE. Je pleure jamais devant des films, même à la mort de certains personnages, et celui-là m'a fait sangloter 4 ou 5 fois, comment peut-être les traiter d'acteurs congelés? Le gars est plus jeune que sa propre fille! Il l'a pas revue depuis qu'ils se sont disputés sur Terre! Il a jamais vu son premier petit-fils qui meurt d'asphyxie, son propre père meurt des années plus tard alors que son corps n'a vieilli que d'un an maximum, bon sang, et le gars joue cette tristesse et cette solitude super bien en plus! C'est puéril je sais, mais j'aimerais dézinguer le type qui y a dit ça sur Télérama. De plus, son petit texte dont l'argument principal est "C'est nul" fait une dizaine de lignes et peine à donner un motif convaincant. L'article "pour" fait plus de 40 lignes et il faut seulement en lire la moitié pour avoir envie de voir ce film.

Maintenant que je me suis bien épanchée sur les bons sentiments du film (et on peut remercier la relativité du temps parce que c'est pas tout les jours qu'on peut pleurer parce que notre fille fête ses 41 ans alors qu'on en a toujours 40), je vais aborder le seconde point qui a fait que j'ai adoré. Je parle de la science.
Un physicien célèbre s'est impliqué dans le scénario, et c'est pour cela que je suis allée le voir. D'ordinaire, je ne regarde jamais de science-fiction, j'aime pas trop ça, je trouve que c'est surtout de la bouillie futuriste pleine de robots. Mais ce film, bon sang. Ce film est tellement réaliste que ça pourrait devenir notre futur, mes amis. Bon okay, on n'a aucune justification du pourquoi la Terre va mal ET BORDEL QUI A OUVERT CE TROU DE VER, PARCE QU'A LA FIN ON SAIT TOUJOURS PAS!!!! , mais le tout repose tout de même sur des principes scientifiques concrets. Même le trou de ver, qui est encore à l'heure actuel un objet hypothétype dont les physiciens cherchent encore à prouver l'existence, parce qu'un raccourci dans l'espace-temps c'est quand même vachement pratique (il est même utilisé dans certains épisodes de Doctor Who!), est modélisé à partir des théories scientifiques d'aujourd'hui et les respecte dans son apparence. Pour vous faciliter la tâche, je vous file le schéma de wiki qui explique très simplement ce principe pourtant très complexe


Voilà pour la théorie. Ben le vrai trou de ver en 3D modélisé par le service d'effets spéciaux du film, ça donne ça


Voilà pour la pratique. Je le répète, en vérité, on ne peut pas utiliser les trous de ver car leur existence n'est pas prouvée, sauf par le même moyen qu'au début du film, c'est-à-dire en observant des fluctuations de la lumière sur une certaine parcelle de l'univers, mais si leur existence est un jour prouvée, et elle le sera, ça donner sûrement ça. Le pire, c'est que quand on y réfléchit, ça paraît logique de ne pas voir juste un tunnel, car c'est un monde en 3, que dis-je, en 4 dimensions.
Et ce n'est rien à côté du trou noir.
Oui, parce que le film Interstellar aura permit d'obtenir l'image réelle des trous noirs, ces objets céleste que l'on croyait inobservable parce qu'ils adsorbe la lumière et sans lumière on peut rien voir, héhé, c'est con.
EH BEN NON. NON MESSIEURS, MAINTENANT ON SAIT, ET C'EST GRACE A UN SIMPLE FILM DE SCIENCE FICTION!
Pour la petite anecdote, le réalisateur, qui voulait absolument une image fidèle à la réalité de son trou noir, a demandé à Kid Thorne d'envoyer toutes ses notes et tous ses calculs à l'équipe de science-fiction pour qu'elle les intègre à son programme d'effets spéciaux. Eh ben l'image qui en est ressorti, on s'y attendait pas du tout, mais une fois de plus ça paraît logique car c'est un monde en plusieurs dimensions, bref, voici l'unique image réel d'un trou noir, créée à la base pour un film qui a fait lui-même avancer la science.


Bonjour, je suis Gargantua, et mon attraction gravitationnelle crée des vagues hautes comme des montagnes sur la planète Miller. Ouais je sais c'est la classe. Si j'étais vous je resterai pas là...

Voilà. Voilà un trou noir. Et ce trou noir c'est juste le point central du film, encore plus important que le trou de ver. Il génère tout, des années que Cooper perd sur Terre en passant seulement une minute près de lui au dénouement du film, mais j'en parlerai plus tard avec une balise spoiler niveau 666.
Je vais pas développer tous les principes scientifiques qui sont magnifiquement mis en oeuvre dans ce film, sinon il me faudrait la nuit et une triple page, et je crois que vous en avez assez marre comme ça xD je terminerai juste ce point en vous disant que de tous les effets-spéciaux que j'ai pu voir, ceux-là sont à la fois les plus époustouflants et réalistes que j'aie vus, et que le fait que le film soit aussi réaliste tout en restant une oeuvre de fiction est un des principaux arguments que je mobilise pour vous convaincre de le voir. Se dire que tout ça pourrait avoir une part de vérité, putain, si c'est pas beau ce mystère.

En parlant de mystère que nous savons à portée de main mais auquel nous n'avons pas accès... je parle bien sûr du trou noir, point central d'Interstellar. Baliser spoiler niveau 666, à toi de jouer.
Spoiler niveau 666:
 

Et là, je vous donne une dernière chance, celle de ne pas lire la suite, qui spoile tout, mais vraiment tout. Parce que vous pouvez très bien vous arrêter là, aller vous acheter un ticket de cinéma et découvrir par vous-même le dénouement de cette petite merveille avec un suspense insoutenable. Et si vous faites ça, ça veut dire que je vous aurais donné envie de voir ce film, et que selon toute vraisemblance, vous allez aimer et que j'aurai servi à quelque chose. Et si vous vous en foutez et que vous voulez ni voir le film ni savoir le fin mot de l'histoire, ben... j'applaudie votre bêtise neutralité Shocked parce que putain, si ça ça vous exalte pas, je sais pas ce qui peut vous exciter dans la vie. Ouais je jure beaucoup dans cette fiche, mais ce film provoque en moi des émotions très très vives Razz

Spoiler niveau 11. Parce que rien n'est plus epik que l'homonombre de base 8D:
 

Pour finir, je dirais que si vous aimez un tant soit peu la physique, l'espace, ou l'un des thèmes abordé précédemment, et qu'un gros bordel super bien foutu autour de l'univers, la gravité, et le miracle de l'amour d'un père pour sa fille (tiens plus j'y pense plus je me dis que ça ressemble à Umineko et à mon roman 8D), alors allez voir ce film. Tout de suite. Fin non, pas tout de suite, parce que les cines sont pas ouverts à une heure du mat, mais bientôt. Quand vous pourrez. C'est le genre de filmm qui nous fait comprendre à quel point notre existence est insignifiante, et la beauté des possibilités de l'univers... Si vous pensez qu'il y a une seule chance que ça vous plaise, faites-le pour moi, s'il vous plaît.
Et voilà enfin les vidéos et OST. La bande son n'était pas non plus en reste, le contraste entre la musique crescendo super epik sur Terre et le silence de l'espace et super bien fait, et parfois, la musique seule suffisait à m'émouvoir.



La bande d'annonce. Ben ouais, quand même, c'est la base. Elle est superbe en plus.




Celle-là aussi elle est belle comme bande d'annonce, elle mets plus l'accent sur les sentiments je trouve, et c'est tout aussi bien!




Eh merde, y a autant de bandes d'annonce que d'affiches et elles sont toutes superbes xD
























Celle-là, écoutez-là à partir de la 4e minute pour avoir une idée du degré d'émotion qu'y a dans le film.




Idem, mais ça commence rien qu'au début de l'OST.





__________________________________________________________________________________


~
#Undertale

On days like these, kids like you
Should be burning in hell



#La Plume d'Ewie.
#Professeur Layton dans l'Entre-Mondes (FINI)
#Galerie en vrac d'Ewie.
#PLEEM: Crossover
02/12-Partie 3 [II] en ligne


~Ewie sur Yuyutube~


Dernière édition par Ewie Juurya Dove. le Mer 11 Mar 2015 - 15:21, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Cyntidi
Membre bavard(e)
avatar

Féminin Age : 20
Messages : 3549
Date de naissance : 18/05/1998
Date d'inscription : 25/11/2012
Localisation : Juvisy
Emploi/loisirs : De retour from outta nowhere
Humeur : Omochikaerisante <3

MessageSujet: Re: *°* Interstellar *°*   Dim 30 Nov 2014 - 10:50

Ooooh... je... rien qu'aux thèmes et aux images du film c'est bon c'est mort je le note x'DD Surtout s'il se concentre plus sur l'aspect scientifique :')
Alors tout d'abord, vraiment bravo pour la fiche ! Elle est bien complète et je préfère l'aspect subjectif que tu lui offres à un simple "c/c de wikipédia" donc vraiment un bon point ça je trouve !
Tiens tu t’intéresses aux critiques qu'a reçu le film ? Smile Cool ça o/ C'est super de ne pas juste se tenir à son avis (sans pour autant être influencée par les autres avis par contre)
Enfin je n'ai pas lu tout tout du coup vu que tu as précisé qu'il y avait une partie spoil :p mais sur ce que je pouvais lire c'est vraiment très bien expliqué et ça donne l'eau à la bouche ** Je le note sur mes classiques petits post-it windows adorés (cc Morgane qui les a vus) et dès que je peux je télécharge.... euh j'achète légalement ça et cherche un moment pour le voir ^^ (parce que mine de rien 2h50 c'est pas rien x))

(Aaaaah Thomas Bergersen et Hans Zimmer dans les musiques o/ ** *Cynthia approve this*)

__________________________________________________________________________________



Merci Ninchako ~ !! (au passage tous allez regarder Mawaru Peguindrum)
SwKnU:
 

« Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible »
Antoine de Saint-Exupéry

Voir le profil de l'utilisateur
Agatha
Exterminatrice de "si il" ~ Lanceuse de tongs
Agent homonumber n°99


Féminin Age : 19
Messages : 1374
Date de naissance : 29/01/1999
Date d'inscription : 02/01/2014
Localisation : Sur Babinoxia.
Emploi/loisirs : traqueuse d'homonombres et sous chef des homonumbers, épouse de Babinox, essaie de renfermer Agâteau.
Humeur : vague persistante d'euphorie 8D

MessageSujet: Re: *°* Interstellar *°*   Dim 30 Nov 2014 - 11:02

Comment dire? Ça donne super envie! 0.0
Super fiche, Ewie! Je ne savais du film qu'une pub de l'autre côté du ticket de cinéma que j'allais complétement zappé, alors merci à toi! Il faut absolument que je vois ce film!!
Je n'ai pas tout lu non plus, mais suffisamment pour que je note le note, moi aussi!

__________________________________________________________________________________


                        
Voir le profil de l'utilisateur
Ewie Juurya Dove.
*Ushuu Hime* #Bloody Witch#
Partenaire officielle d'Izaya
avatar

Féminin Age : 19
Messages : 7684
Date de naissance : 05/07/1999
Date d'inscription : 09/08/2013
Localisation : Devant le gameboard de Juurya mwahaha °^°
Emploi/loisirs : J'aime embêter les ptits humains en buvant du JDP avec Iza!! Emplois actuels et/ou passés: Chef de file des homonumbers, amante de Clive, idôlatrice d'Izaya, disciple de Livaï et élève de Beato.
Humeur : It's a beautiful day outside ~

MessageSujet: Re: *°* Interstellar *°*   Dim 30 Nov 2014 - 12:17

Je suis vraiment contente que cette fiche vous ait donné envie de le voir! J'y ai vraiment mis du meilleur de moi-même là xD
Franchement, je préfère aussi que vous ne lisiez pas tout, comme ça même si les parties spoil sont pas lues, je vous aurais donné envie de découvrir cette merveille *o*

__________________________________________________________________________________


~
#Undertale

On days like these, kids like you
Should be burning in hell



#La Plume d'Ewie.
#Professeur Layton dans l'Entre-Mondes (FINI)
#Galerie en vrac d'Ewie.
#PLEEM: Crossover
02/12-Partie 3 [II] en ligne


~Ewie sur Yuyutube~
Voir le profil de l'utilisateur
Plagoscur
Lame Administrator ~ High Inquisitor of the Dark Law
avatar

Masculin Age : 22
Messages : 3952
Date de naissance : 20/08/1996
Date d'inscription : 22/01/2012
Localisation : Realm 404 - Abîme de la dissidence
Emploi/loisirs : Seigneur des Métastases
Humeur : When the sun hits that mood JUST RIGHT

MessageSujet: Re: *°* Interstellar *°*   Dim 30 Nov 2014 - 23:58

Wow, très belle fiche, on voit que t'as tout donné là, pour le coup. :')
Interstellar, j'ai vu le nom à plusieurs reprises sans vraiment savoir de quoi ça parlait exactement, vu que je ne suis pas un grand amateur de cinéma (en fait, j'en ai surtout entendu parler parce que Twelve Titans a fait la musique de l'un des trailers, que je trouve plutôt pas mal xD).
Mais là, j'avoue que ta fiche me donne bien envie d'y jeter un oeil ne serait-ce que pour voir ce que ça donne concrètement ! Rien que le fait que la science semble tenir une telle place aussi bien dans sa réalisation que son déroulement, ça m'intrigue, tiens. 

C'est sympa en tout cas de nous avoir fait part de ton ressenti et de ta critique sur le film ; faudra vraiment que j'aille le voir, lorsque j'en aurai le temps. o/ En tout cas, vu la fréquence à laquelle je vais au cinéma et qu'à part Le Hobbit, je n'ai rien prévu d'aller voir, je risque pas d'oublier. x)

Encore GG !

cctio a écrit:
(Aaaaah Thomas Bergersen et Hans Zimmer dans les musiques o/ ** *Cynthia approve this*)
Oh ouais, avec Hans Zimmer aux commandes pour la BO, ça peut que gérer. ;D (Et ils ont fait aussi un bon choix avec Bergersen pour le trailer, héhé !)

__________________________________________________________________________________


It's a defect in my core.




Merci beaucoup à Dame Katia pour son art toujours aussi collineux, spirituel, lyrique et miraculeux !

Error 404 - Brain not found.
Voir le profil de l'utilisateur
Dahlia
Modératrice du Désespoir
Violeuse intellectuelle
avatar

Féminin Age : 118
Messages : 2370
Date de naissance : 02/03/1900
Date d'inscription : 08/01/2014
Localisation : Kingdom
Emploi/loisirs : Ruiner des vies
Humeur : "..."

MessageSujet: Re: *°* Interstellar *°*   Lun 1 Déc 2014 - 18:03

Wow super belle fiche !! o_o
On voit vraiment que t'as tout donné, et ça m'donne vraiment envie de le look. xD
Gg, rares sont les gens qui savent me donner cette envie. ;D
En tous cas fiche Ewiiie !

__________________________________________________________________________________



Justification is killing me
But killing isn't justified
Voir le profil de l'utilisateur
Ace/Maximilien
Nénuphar volant
Mygale dansante
avatar

Masculin Age : 20
Messages : 2891
Date de naissance : 25/12/1997
Date d'inscription : 23/08/2013
Localisation : Le comité de Salut public.
Emploi/loisirs : Membre du Club des Jacobins.
Humeur : "Il faut rendre toute son autorité à la Convention nationale !"

MessageSujet: Re: *°* Interstellar *°*   Lun 1 Déc 2014 - 18:32

Fiche très complète, toujours sympa et agréable de lire les tiennes. ^^

__________________________________________________________________________________


"Rien n'est juste que ce qui est honnête ; rien n'est utile que ce qui est juste", Maximilien de Robespierre.
Voir le profil de l'utilisateur
Ewie Juurya Dove.
*Ushuu Hime* #Bloody Witch#
Partenaire officielle d'Izaya
avatar

Féminin Age : 19
Messages : 7684
Date de naissance : 05/07/1999
Date d'inscription : 09/08/2013
Localisation : Devant le gameboard de Juurya mwahaha °^°
Emploi/loisirs : J'aime embêter les ptits humains en buvant du JDP avec Iza!! Emplois actuels et/ou passés: Chef de file des homonumbers, amante de Clive, idôlatrice d'Izaya, disciple de Livaï et élève de Beato.
Humeur : It's a beautiful day outside ~

MessageSujet: Re: *°* Interstellar *°*   Lun 1 Déc 2014 - 18:54

#uéjavou g géré ma race

Franchement je suis contente de vous avoir donné envie de voir ce film, ça a été un coup de coeur pour moi et c'est direct devenu mon film préféré, allez le voir! °^°

__________________________________________________________________________________


~
#Undertale

On days like these, kids like you
Should be burning in hell



#La Plume d'Ewie.
#Professeur Layton dans l'Entre-Mondes (FINI)
#Galerie en vrac d'Ewie.
#PLEEM: Crossover
02/12-Partie 3 [II] en ligne


~Ewie sur Yuyutube~
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *°* Interstellar *°*   

 

*°* Interstellar *°*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Professeur Layton :: Général :: Culture :: Cinéma-