Forum consacré à l'univers de Professeur Layton. Vous pouvez vous renseigner sur les jeux, le film, ou même discuter avec des fans ! Vous pouvez également créer et lire des créations littéraires et graphiques ! Bienvenue sur FPL !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
~ Bienvenue sur FPL, Invité ! ~
~ Nous sommes le Dim 19 Aoû 2018 ~
~ Aujourd'hui, le forum a 2557 jours, il contient 1935 sujets, 142 catégories/forums et 138948 messages ! Nous sommes 262 membres et le dernier membre enregistré est Miss Mojo-Descole ! ~

 

 Les films juridiques ou de procès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gorz67
Maître des cartes
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 912
Date de naissance : 25/11/1992
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Strabourg
Emploi/loisirs : Etudiant

MessageSujet: Les films juridiques ou de procès   Ven 18 Sep 2015 - 23:06

Bueno Dias les compadres.
Aujourd’hui, une fiche sur un thème que j’adore et qui va enfin me permettre de caser un film (que beaucoup ici semble avoir vu) sans vous spoiler.
Subconscient : ça a y est, tu vas enfin nous parler de 12 hommes en colère
Gorz : euh oui mais tu fais quoi là en dehors de mon corps ?
Subconscient : je suis là pour être sûr que tu fasses enfin cette fiche. Ca date de début septembre nom de dieu.
Gorz : Pas de problème l'ami. Dans un autre registre, voici un petit message d’espoir pour toutes les chères petites têtes blondes du forum de ma conception

message d'espoir:
 


Voilà, maintenant que je me suis fait plein de copains, c’est parti pour la fiche.

Les Films Juridiques (ou de procès)



Alors après avoir lu la fiche d’Elye, dont voici le lien http://www.professeur-layton-forum.com/t1942-aardman#, sur les films d’animations, l’idée met venue de vous parler d’un de mes genres de films préférés, les films juridiques.

La fiche sera décomposée ainsi : une partie expliquant ce que sont les films juridiques, une sur le top 10 de l’AFI’s, une sur les films que je vous conseille de voir et ne faisant pas partie de la liste et une sur ceux que je compte voir.


Définition d'un Films Juridique :


Alors qu’est ce qu’un film juridique ?
Le film de procès est un genre, rencontré principalement dans le cinéma américain. Il consiste à traiter d'affaires judiciaires fictives (12 hommes en colères) ou réelles (Un cri dans la nuit), dont le récit culmine avec la scène du procès.
Plus précisément, c’est un genre de fiction sur le thème général de l'application de la justice. Les films de procès se tournent souvent autour d'une injustice entre deux parties, et abordent des thèmes sensibles, comme le divorce (Kramer vs Kramer) ou sur les armes (Le maître du jeu)

C’est un genre de film que j’apprécié beaucoup, et je trouve qu’on devrait en montrer plus souvent au lycée, car on philosophe plus volontiers sur les thèmes abordés.

Ah et si vous vous demandez si c’est pour cela que je fais des études où le droit est un piler important, sachez que non. C’est l’indien dans Lucky Luke et sa jurisprudence qui m’a convaincu. (https://www.youtube.com/watch?v=laGzgDvRo0Elist=PL_zuixdywwlMVyL9UUkU3Mj9ZKBtBYUQV&index=7#t=3m27s)

Le top 10 de l’AFI’s

L’AFI's 10 Top 10 est le classement de dix films américains dans dix classements de genres cinématographiques différents, d'après l'American Film Institute.
Voici le classement, dans l’ordre décroissant pour les films de procès :

10ème : Jugement à Nuremberg (1961) de Stanley Kramer



Synopsis : A la fin de la 2nde guerre mondiale ont lieu les célèbres jugements de Nuremberg.
Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la 2nde Guerre Mondiale, voici un petit résumé : elle a commencé en 1939 et s’est achevé en 1945.

Mon avis : ce film est très mal classé par dans ce top 10, il devrait être dans le top 5.
La grande force de ce film est d’éviter de parler des procès de Nuremberg en général et de se poser la question de savoir si les juges qui envoyaient les personnes aux camps sont aussi moralement responsable que les généraux nazis.
Le jeu d’acteurs et le rythme sont impeccables, mais je vous conseille de vous accrocher, car il dure 3Heures et 2 minutes.


9ème : Un cri dans la nuit (1988) de Fred Schepisi



Synopsis : ce film est inspiré de la disparition d'Azaria Chamberlain qui a eu lieu en Australie en 1980. Lindy Chamberlain est une mère de famille qui est accusée du meurtre de son bébé, ayant disparu alors qu'elle campait. Elle affirme que son bébé a été enlevé par un dingo, chien sauvage australien.

Mon avis : un film sympathique à voir qui met en avant à quel point les journalistes peuvent déformer les faits, tournant en ridicule l’hypothèse du dingo et préférant lâcher des histoires encore plus stupides.


8ème : De Sang-Froid (1967) de Richard Brooks



Synopsis : C'est l'histoire, inspirée d'un fait divers, de deux jeunes repris de justice qui, le 15 novembre 1959 à Holcomb, petite ville du Kansas, assassinent froidement et sans aucun mobile une famille d'agriculteurs.

Mon avis : je ne pige pas ce que film fout dans ce top 10, car je ne trouve pas que c’est un film de procès.  Il montre surtout ce qu’ils ont fait après le meurtre et juste 2 minutes de procès. Il n’est pas mauvais, mais il est complètement hors-sujet à ce niveau là.


7ème : Autopsie d’un meurtre (1959) de Otto Preminger



Synopsis : Depuis qu'il a quitté son poste d'avocat général, Paul Biegler occupe son temps à la pêche, daignant à l'occasion prendre une affaire sans grande importance pour maintenir à flot son cabinet. Son confrère Parnell McCarthy, lui-même en retrait de la vie judiciaire, a sombré dans l'alcoolisme. Un jour, Parnell lui propose une affaire : le crime passionnel de Frederick Manion, lieutenant de l'armée, qui fait la une de la presse pour avoir tué l'homme qui aurait violé sa femme plus tôt dans la soirée.

Mon avis : Vous avez aimé 12 hommes en colère ? Alors regardez ce film. L’avocat est génial quand il s’agit de lâcher des vannes drôle et pour contrer la partie civile. Les arguments des 2 parties sont d’ailleurs bien trouvés. Un autre point fort du film est de bien vous faire comprendre le métier d’avocat.

Bémol : dans les vf des films DVD, il arrive très souvent qu’on est plein de passage en vo sans sous-titre, et dès fois important pour le scénar. Donc ou vous savez parler anglais, ou vous achetez comme moi le dvd et vous le mettez en vostfr.


6ème : Témoin à charge (1957) de Billy Wilder



Synopsis : Sir Wilfrid est un avocat spécialiste des causes perdues (doué pour les gagner d’ailleurs), sort d'un séjour prolongé à l'hôpital et doit, pour des raisons de santé, renoncer à s'occuper d'affaires criminelles trop stimulantes. C'est à ce moment que Leonard Vole, accusé du meurtre, vient lui demander son aide. Alors qu’il refuse au début, Sir Wilfrid finit par accepter l’affaire malgré les recommandations de son infirmière.

Mon avis : ce film est génial, surtout avec la relation avocat/infirmière qui fait juste exploser de rire. Le coup du fauteuil incrusté au mur qui monte à l’étage est juste extra. La partie juridique est très bien construite et vaut le coup d’œil (encore mieux qu’autopsie d’un meurtre).

Seul bémol : si comme moi vous avez lu beaucoup d’œuvre d’Agatha Christie, alors vous connaissez la fin, car c’est l’adaptation de sa nouvelle Témoin à Charge.


5ème : Des hommes d’honneurs (1992) de Rob Reiner



Synopsis : Deux enquêteurs sont envoyés sur une base de l'US Marine Corps à Guantánamo pour élucider la mort d'un soldat. Tout semble pensé qu’un code rouge pour punir ce soldat a mal tourné. Malgré un mur de silence ou d'obéissance, ils arrivent à impliquer la hiérarchie.

Mon avis : Tom Cruise est un avocat du feu de Dieu. Les arguments sont d’une minutie incroyable et font souvent ippon avec. Ce film est une punchline d’argument et je vous le recommande vivement. La partie où ils cherchent les arguments sont aussi un bonheur à regarder.


4ème : Le Verdict (1982) de Paul Newman



Synopsis : À la suite d'une accusation injuste, Frank Galvin voit sa carrière d'avocat brisée et se réfugie dans l'alcool. Un jour, son ancien associé lui propose de défendre une jeune femme dont la sœur, dans le coma depuis quatre ans, a été victime d'une erreur médicale. Galvin accepte de s'occuper de cette affaire.

Mon avis : L’histoire est sympathique et montre bien comment les grandes entreprises (même si ici c’est un hôpital) font pour se défendre avec leurs batteries d’avocat.


3ème : Kramer contre Kramer (1979) de Robert Benton



Synopsis : Le jour même où il rentre chez lui porteur d'une heureuse nouvelle concernant son emploi, Ted Kramer apprend que sa femme, Joanna Kramer, le quitte. Elle lui laisse la garde de Billy, leur fils unique. Ted est contraint de concilier ses activités professionnelles avec l'éducation de son fils. Il doit s'occuper des tâches ménagères dont, jusqu'à présent, il laissait la responsabilité à son épouse ainsi que de son fils. Billy, au début malheureux, semble s’être habitué à l'absence de sa mère, jusqu’au jour où Joanna revient et exige la garde de leur fils. S’ensuit un procès.

Mon avis : pas le film le plus plaisant à regarder mais qui dispose d’une grande force. Le thème du divorce est très bien expliqué et permet de comprendre la souffrance pour ceux qui en sont concernés. La partie procès montre quel genre de coup bas les avocats peuvent utilisés dans ce genre d’affaire.

2ème : 12 hommes en colères (1957) de Sidney Lumet



Synopsis : Aux États-Unis, un jury de douze hommes doit statuer, à l'unanimité, sur le sort d'un jeune homme accusé de parricide. S'il est jugé coupable, c'est la chaise électrique qui l'attend. Onze jurés le pensent coupable, sauf un qui a vu une faille dans le récit de l’accusation. Une refonte de l’affaire es réalisé par les jurés.

Mon avis : Ce film est génial. 99% du film se passe dans la même salle avec les mêmes 12 personnages, et pourtant, ils arrivent à donner des arguments sans avoir besoin d’être sur les lieux du crime et cela de manière rationnel et hautement intelligente. C’est une leçon sur le bon sens et sur la bêtise de ne voir que la partie visible de l’iceberg sans chercher plus loin que je vous recommande de voir et ceux rapidement.

Donc ça y est, la fiche de ce film est fait et sans spoil.
Et maintenant vous vous dites : « super la fiche est fini »
Euh, vous ne voulez pas savoir quel film devance 12 hommes en colère ? Bon je vous le lache quand même.


1er : Du silence et des ombres (1962) de Robert Mulligan



Synopsis : Atticus Finch, un avocat dans le sud des États-Unis des années 1930 doit défendre un homme noir accusé de viol. Le récit, raconté à travers les souvenirs et le regard de ses enfants Scout et Jem, est parsemé de détails sur la vie et les mentalités de l'époque ainsi que d'anecdotes de voisinage
Mon avis : ce film est le plus chelou niveau narration, car beaucoup de détails non rien à voir avec l’affaire qui doit être jugé. Il n’est pas forcément meilleur que 12 hommes en colère, mais sa place est réellement méritée. La partie où procès, malgré le fait qu’elle soit courte, est exceptionnel. Elle montre bien la mentalité sur les noirs aux states et surtout la différence de traitement. Et au vu des événements récents aux states, notamment avec les policiers blancs et les citoyens noirs, il aurait été étonnant qu’il ne soit pas en 1ère position.
Mon classement de ces 10 films :
1 : Du silence et des ombres
2 : 12 hommes en colère
3 : Jugement à Nuremberg
4 : Des hommes d’honneurs
5 : Témoin à charge
6 : Autopsie d’un meurtre
7 : Un cri dans la nuit
8 : Le Verdict
9 : Kramer contre Kramer
10 : De Sang-Froid


Les films du genre que je vous conseille


Le maître du jeu (2003) de Gary Fleder



Synopsis : Celeste Wood est la veuve d'un homme victime d'un tueur de masse, qui a également assassiné onze de ses collègues. Elle attaque en justice un des plus grands fabricants d'armes en l'accusant, notamment, d'être responsable de la tragédie, malgré le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis qui autorise chaque citoyen à porter une arme.

Mon avis : vous l’avez pas vu ? Alors bougez et faites le rapidos car ce film est une bombe. Le quatuor d’acteur, le rythme, le scénario, TOUT je vous dis. Il est aussi bon que 12 hommes en colère.

Le procès de Viviande Ansalem (2014) de Shlomi Elkabetz et Ronit Elkabetz



Synopsis : En Israël, Elisha refuse à sa femme Viviane le divorce (guett) qu'elle demande depuis plus de trois ans. Dans ce pays, seuls les rabbins peuvent prononcer ou dissoudre un mariage.

Mon avis : c’est réellement abusé. Je veux bien que les juges essayent de faire que le couple se refonde, mais de là à laisser le mari ne pas venir pendant près de 2 ans aux procès et sans avocats sans qu’ils réagissent, c’est franchement du délire. Je vous conseille de le voir quand même.

Les films que je compte voir dans ce genre :

L'inconnu dans la maison (1992) – Georges Lautner (car il y a Belmondo)
L'Affaire Pélican(1993) – Alan J.Pakula
Le juge (2014) – David Dobkin
Justice pour tous (1979) – Norman Jewison


Voilà, c’était ma pitite fiche. J’espère qu’elle vous aura plus.

__________________________________________________________________________________


L'amitié, c'est comme un contrat, si une des 2 volontés ne veut pas, elle existe pas.

 

signa:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix
Modérateur
Voyageur temporel
avatar

Masculin Age : 20
Messages : 3481
Date de naissance : 15/07/1998
Date d'inscription : 14/08/2012
Localisation : OBJECTION
Emploi/loisirs : OBJECTION
Humeur : OBJECTION

MessageSujet: Re: Les films juridiques ou de procès   Sam 19 Sep 2015 - 14:02

Sinon y'a le film d'Ace Attorney aussi. 8D
... Désolé.

Une fiche très intéressante sur un registre de films assez peu connu du grand public ! Je connais certains titres de noms mais je ne les ai pas regardé, mais ton post m'a donné envie d'y jeter un coup d'oeil pour ma culture générale et parce que ça a l'air très intéressant.
Merci pour ces découvertes ! :D

__________________________________________________________________________________


Un grand merci à Katia, qui produit toujours des choses magnifiques. :')

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Ally
Modératrice de l'Espoir
Bearer of chaos


Féminin Age : 20
Messages : 8697
Date de naissance : 28/05/1998
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: Re: Les films juridiques ou de procès   Sam 19 Sep 2015 - 21:01

Je rejoins l'avis de Clément, et ça me fait penser que puisque je l'étudie en Droit en ce moment-même, ça me surprend que t'aies pas parlé de 10e Chambre, réalisé par Depardon en 2003, un film filmant des vrais procès sur autorisation exceptionnelle.

__________________________________________________________________________________


Witnessing your downfall will be delicious
Voir le profil de l'utilisateur
gorz67
Maître des cartes
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 912
Date de naissance : 25/11/1992
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Strabourg
Emploi/loisirs : Etudiant

MessageSujet: Re: Les films juridiques ou de procès   Sam 19 Sep 2015 - 21:52

Ally a écrit:
Je rejoins l'avis de Clément, et ça me fait penser que puisque je l'étudie en Droit en ce moment-même, ça me surprend que t'aies pas parlé de 10e Chambre, réalisé par Depardon en 2003, un film filmant des vrais procès sur autorisation exceptionnelle.

Pas vu celui-là, mais il y en a pas mal aussi

__________________________________________________________________________________


L'amitié, c'est comme un contrat, si une des 2 volontés ne veut pas, elle existe pas.

 

signa:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Luchia
Maîtresse des fanfics
Rebel from the New World
avatar

Féminin Age : 18
Messages : 7073
Date de naissance : 17/04/2000
Date d'inscription : 22/02/2014
Localisation : nf.1. Action de localiser: "la localisation d'une douleur" 2. Adaptation d'un produit commercial aux critères économiques , culturels et sociaux d'une région géographique: "la localisation d'un DVD" (wait ça existe encore en 2016 ce truc???)
Emploi/loisirs : nm 1. usage que l'ont fait d'une chose (quelle définition de haute qualité): "l'emploi de l'argent" 2. Travail salarié, fonction: "chercher, obtenir un emploi" 3. Genre de rôle joué par un acteur: "avoir la tête de l'emploi" OU nm Distraction, activité pratiquée en dehors de son temps de travail. Wait c'est contradictoire là cette catégorie oO
Humeur : nf 1. Disposition d'esprit naturelle ou passagère: "bonne humeur" 2. Mauvaise humeur: "mouvement d'humeur" Ok c'est donc un truc à se mouvoir le petit Larousse 2010 acheté en 6e... :/

MessageSujet: Re: Les films juridiques ou de procès   Dim 20 Sep 2015 - 16:14

Fiche super intéressante et très ouverte! C'est sympa de conseiller autant de films comme ça... Je vais en rajouter quelques uns sur ma liste!

(Et 12 hommes en colère <3)

__________________________________________________________________________________



"La médecine du travail est la preuve que le travail est bien une maladie !"
De ce très cher maître de l'humour qu'est Desproges
Paske le jdp c'est cool:
 



Signa par Dolly-Sama, resplendissante de badassitude :/
Voir le profil de l'utilisateur
gorz67
Maître des cartes
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 912
Date de naissance : 25/11/1992
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Strabourg
Emploi/loisirs : Etudiant

MessageSujet: Re: Les films juridiques ou de procès   Dim 27 Sep 2015 - 17:19


Je viens de voir l'affaire Pelican

OH Mon DIEUUUUU, il est génial. Pour info, c'est l'adaptation d'un bouquin qui a été écris par le même auteur que le maitre du jeu

♔ Phoenix ♔ a écrit:
Sinon y'a le film d'Ace Attorney aussi. 8D
... Désolé.

Une fiche très intéressante sur un registre de films assez peu connu du grand public ! Je connais certains titres de noms mais je ne les ai pas regardé, mais ton post m'a donné envie d'y jeter un coup d'oeil pour ma culture générale et parce que ça a l'air très intéressant.
Merci pour ces découvertes ! :D

Tu voulais pas non plus que je cause des 2 comédies musicales sur Ace Attorney pendant qu'on y est ?




__________________________________________________________________________________


L'amitié, c'est comme un contrat, si une des 2 volontés ne veut pas, elle existe pas.

 

signa:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les films juridiques ou de procès   

 

Les films juridiques ou de procès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Professeur Layton :: Général :: Culture :: Cinéma-