Forum consacré à l'univers de Professeur Layton. Vous pouvez vous renseigner sur les jeux, le film, ou même discuter avec des fans ! Vous pouvez également créer et lire des créations littéraires et graphiques ! Bienvenue sur FPL !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
~ Bienvenue sur FPL, Invité ! ~
~ Nous sommes le Sam 26 Mai 2018 ~
~ Aujourd'hui, le forum a 2472 jours, il contient 1930 sujets, 142 catégories/forums et 139057 messages ! Nous sommes 260 membres et le dernier membre enregistré est SuperLocosto ! ~

 

 Ed Wood et son fils spirituel Uwe Boll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gorz67
Maître des cartes
avatar

Masculin Age : 25
Date de naissance : 25/11/1992
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Strabourg
Emploi/loisirs : Etudiant

MessageSujet: Ed Wood et son fils spirituel Uwe Boll   Mar 26 Juil 2016 - 14:29

Après l’immense succès de ma fiche sur le top 10 des films des membres, je me suis dis qu’il était temps de faire la culture cinématographique. Alors on va commencer par un poids lourd du cinéma, un nom que vous avez déjà du entendre une fois (ou pas), ainsi que de celui qui passe pour son fils spirituel, Uwe Boll. Il s’agit du Vincent Van Gogh du cinéma, qui n’a connu le succès qu’après sa mort. Mesdames et Messieurs, veuillez faire une salve d’applaudissement pour :

Edward Davis « Ed » Wood Junior dis Ed Wood (10 octobre 1924-10 décembre 1978):


Ed Wood, qui n’a tourné que des films petits budgets, surnommé le plus mauvais réalisateur de tous les temps, est un réalisateur, acteur, producteur, scénariste et monteur américain. Pourquoi ce surnom ? Parce qu’il enchainait les erreurs les plus simples à éviter, les effets spéciaux amateurs et son utilisation abusive des images d’archives. Si ces films peuvent faire l’objet de moquerie, il a obtenu le respect de cinéphiles qui louent la sincérité d’Ed Wood.

A sa mort en 1978, personne ne le connaissait. Il obtient ce surnom 2 ans après sa mort, les critiques considérant Plan 9 from Outer Space (1959) comme étant le plus mauvais film réalisé. Tim Burton raconte une partie de sa vie en 1995, film que je vous conseille car il est vraiment excellent.

Comme je le disais tout à l’heure, il enchainait les erreurs, lié notamment au fait qu’il ne faisait généralement qu’une seule prise. Par exemple dans La fiancée du monstre (1955), la scène de fin est assez badasse. Le méchant (joué par Lugosi) se fait attraper par une pieuvre, il se débat et la pieuvre explose. Le truc, c’est que la pieuvre avait pas de moteur, ce qui fait que Lugosi a été obligé de bouger lui-même les tentacules. Je vous laisse admirer :



Parlons de Plan 9 from Outer Space (que je n’ai pas encore vu). Ce film a eu grande histoire : Pour le financer, il faut savoir qu’Ed Wood s’est convertie avec son équipe à l’Eglise Baptiste. Ce film contient énormément d’erreurs et de conneries incroyables, dont en voici quelques-unes :
1 : Lugosi est mort peu après le tournage. Ed Wood le remplace par le chiropracteur de sa femme, qui ressemble à Lugosi dans le regard et on lui masque le visage. Ce qui fait que pendant tout le film, le chiropracteur joue avec le bras levé pour masquer son visage.



2 : La cicatrice du personnage de Tor Jonson l’irrité, ce qui fait qu’on la bougeait chaque jour et qu’elle n’était jamais au même endroit et cela se voyait.
3 : Les pierres tombales sont en plastoques et se plient quand on les effleure.

Uwe Boll («Un point dans la gueule, c'est la meilleure façon d'aimer mes films !»)


Alors bon, certes Ed Wood faisait de grosses erreurs, mais il avait l’excuse de pas avoir le budget et était vraiment passionné. Ce qui est rien par rapport à Uwe Boll surnommé le nouvel Ed Wood ou Master of error, connu pour ses adaptations de merde concernant les jeux vidéos et pour avoir tabassé ses critiques lors d’un match de boxe qu’il a organisé.

Après avoir réalisé 7 films, il se met à son compte et reprend des scénarios de jeux vidéo, car comme il l'explique, c’est plus simple de se faire du fric car la licence est déjà connu.

Je sais que c’est très difficile d’adapter correctement, car on ne peut pas rester fidèle tout le temps au jeu vidéo et qu’il faut y mettre un peu de liberté. Par contre, pour avoir Alone in the Dark, je peux vous dire qu’il n’a pas usurpé sa réputation. Dans ce film, on vous fout des scènes cliffangher à souhait : il y a la scène, il va se passer un truc, et là pouf, on va voir ailleurs. Il n’y a pas beaucoup de logique, et je ne vous raconte pas les faux raccords et les effets spéciaux.

Il a quand même réalisé de bon film, comme King Rising, mais il a la mauvaise habitude de tourner ses films trop vite et sans prendre en en considération les personnes qui ont joué au jeu (j’ai vu la bande-annonce de Far Cry, et je peux vous dire que je me suis demandé si j’ai bien joué au même jeu).

__________________________________________________________________________________


L'amitié, c'est comme un contrat, si une des 2 volontés ne veut pas, elle existe pas.

 

signa:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Luchia
Maîtresse des fanfics
Rebel from the New World
avatar

Féminin Age : 18
Date de naissance : 17/04/2000
Date d'inscription : 22/02/2014
Localisation : nf.1. Action de localiser: "la localisation d'une douleur" 2. Adaptation d'un produit commercial aux critères économiques , culturels et sociaux d'une région géographique: "la localisation d'un DVD" (wait ça existe encore en 2016 ce truc???)
Emploi/loisirs : nm 1. usage que l'ont fait d'une chose (quelle définition de haute qualité): "l'emploi de l'argent" 2. Travail salarié, fonction: "chercher, obtenir un emploi" 3. Genre de rôle joué par un acteur: "avoir la tête de l'emploi" OU nm Distraction, activité pratiquée en dehors de son temps de travail. Wait c'est contradictoire là cette catégorie oO
Humeur : nf 1. Disposition d'esprit naturelle ou passagère: "bonne humeur" 2. Mauvaise humeur: "mouvement d'humeur" Ok c'est donc un truc à se mouvoir le petit Larousse 2010 acheté en 6e... :/

MessageSujet: Re: Ed Wood et son fils spirituel Uwe Boll   Jeu 28 Juil 2016 - 10:35

La scène de la pieuvre était particulièrement belle quand même, c'était bien parti, dommage que la chute soit aussi foireuse et à mourir de rire xD Le plus important est qu'il était quand même passionné ^^.
Est-ce que tu as la référence du film de Tim Burton où il parle de Ed Wood, j'irai bien le voir pour mieux le comprendre? Wink
En tout cas, merci pour avoir fait cette fiche, je ne connaissais pas du tout!

__________________________________________________________________________________



"La médecine du travail est la preuve que le travail est bien une maladie !"
De ce très cher maître de l'humour qu'est Desproges
Paske le jdp c'est cool:
 



Signa par Dolly-Sama, resplendissante de badassitude :/
Voir le profil de l'utilisateur
gorz67
Maître des cartes
avatar

Masculin Age : 25
Date de naissance : 25/11/1992
Date d'inscription : 12/05/2014
Localisation : Strabourg
Emploi/loisirs : Etudiant

MessageSujet: Re: Ed Wood et son fils spirituel Uwe Boll   Jeu 28 Juil 2016 - 13:42

Luchia a écrit:
La scène de la pieuvre était particulièrement belle quand même, c'était bien parti, dommage que la chute soit aussi foireuse et à mourir de rire xD Le plus important est qu'il était quand même passionné ^^.
Est-ce que tu as la référence du film de Tim Burton où il parle de Ed Wood, j'irai bien le voir pour mieux le comprendre? Wink
En tout cas, merci pour avoir fait cette fiche, je ne connaissais pas du tout!

C'est ce que j'ai toujours trouvé de dommage chez Ed Wood, c'est le manque de moyens malgré sa passion.
Le film c'est Ed Wood et il est sorti en 1995 (il est en noir et blanc). Il a pas été un succès commercial même si il a été acclamé par la critique

__________________________________________________________________________________


L'amitié, c'est comme un contrat, si une des 2 volontés ne veut pas, elle existe pas.

 

signa:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Luchia
Maîtresse des fanfics
Rebel from the New World
avatar

Féminin Age : 18
Date de naissance : 17/04/2000
Date d'inscription : 22/02/2014
Localisation : nf.1. Action de localiser: "la localisation d'une douleur" 2. Adaptation d'un produit commercial aux critères économiques , culturels et sociaux d'une région géographique: "la localisation d'un DVD" (wait ça existe encore en 2016 ce truc???)
Emploi/loisirs : nm 1. usage que l'ont fait d'une chose (quelle définition de haute qualité): "l'emploi de l'argent" 2. Travail salarié, fonction: "chercher, obtenir un emploi" 3. Genre de rôle joué par un acteur: "avoir la tête de l'emploi" OU nm Distraction, activité pratiquée en dehors de son temps de travail. Wait c'est contradictoire là cette catégorie oO
Humeur : nf 1. Disposition d'esprit naturelle ou passagère: "bonne humeur" 2. Mauvaise humeur: "mouvement d'humeur" Ok c'est donc un truc à se mouvoir le petit Larousse 2010 acheté en 6e... :/

MessageSujet: Re: Ed Wood et son fils spirituel Uwe Boll   Jeu 28 Juil 2016 - 14:15

Gorz a écrit:
C'est ce que j'ai toujours trouvé de dommage chez Ed Wood, c'est le manque de moyens malgré sa passion
huuuum oui et non. Mais je pense quand même car tu as raison car il y a beaucoup de films amateurs qui sont beaucoup mieux réalisés tout de même que celui là.

Et merci pour le titre Smile. Original le noir et blanc!

__________________________________________________________________________________



"La médecine du travail est la preuve que le travail est bien une maladie !"
De ce très cher maître de l'humour qu'est Desproges
Paske le jdp c'est cool:
 



Signa par Dolly-Sama, resplendissante de badassitude :/
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ed Wood et son fils spirituel Uwe Boll   

 

Ed Wood et son fils spirituel Uwe Boll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Professeur Layton :: Général :: Culture :: Cinéma-